Dans l'atelier
Sculptures diverses
Ascension
Benjamin
Benêt
Castratrice
Femmes du monde
Gardiennes
160cm
L'aînée
Mon canard
60cm
Sculptures diverses
Pierre de lune
Sandrine à l'enfant
Toi et moi
Trop tard...
Victoire
Autoportrait à l'oiseau
Boîte à confinement
Coudre et recoudre
60cm
Dans le même bateau
90x80x30cm
En expo
Fiesta flamenca
Frustration
150cm
Grand masque 1
Grand masque 2
Grande dame
Je suis taureau et je le reste
Mes classiques
N'être
Patate
Petites têtes

Sculptures diverses

 

Dans l’atelier, un chemin, une façon d’organiser l’univers en plusieurs galaxies qui se côtoient, s’interrogent, se taquinent et puis, dans un parchemin de feutre noir roulé contre lui-même, s’éveille un petit monde, façonné par Nadine Vergues, ni docile, ni égaré, égrainé dans un temps hors d’âge. Silhouettes métamorphiques, visages suspendus surveillants les ailleurs, bonnes bouilles en accroche-cœurs. C’est qu’il y a foule ! Comme sortis du caillou, ils ont tissé leur toile de velours entre ses mains, et leur peau de lichen caresse la peur des jours sans soleil. Incisifs ou débonnaires, inquiétants ou au regard tendre, leur fratrie réconforte et leur altérité invite la singularité de chacun. Oui ces êtres de textile s’impriment dans la ronde des humeurs de leur génitrice qui compose, détourne, envole, pouponne tour à tour ses nymphes dans la ruche. Ils sont là, tête de côté, penseurs, témoins, rêveurs, à observer la fluctuation de l’air et ses couleurs. Ils sondent à s’y méprendre l’œil du spectateur... La visite dans l’atelier de Nadine est un voyage intérieur. C’est aussi la découverte d’un peuple harmonique en pleine expansion.

Roxanne WILHELM - 11 novembre 2013